AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adam Williams

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Williams
Club de kendo - Président
avatar

Masculin
Nombre de messages : 61
Emploi/ Club : Kendo/Photographie
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Adam Williams   Lun 28 Juil - 1:56

Nom : Williams
Prénom : Adam
Sexe : Masculin
Age : 18 ans


Classe : Terminale A
Passe-temps/Hobby : Il fait du kendo depuis qu'il est tout petit et adore ce sport. Cependant, il préfère la photographie qui est devenue une passion presque aussi vitale que respirer.
Club(s) : Il est le président du club de kendo étant donné son niveau. Il est également le fondateur et président du club de photographie.

Ce qu'il aime : La simplicité, la sincérité, la musique, la nature
Ce qu'il n'aime pas : L'intolérence, les classes sociales, la violence gratuite et ceux qui manquent des occasions de se taire.

Caractère : Adam est un garçon assez taciturne et rêveur. Il parle rarement pour ne rien dire, même s'il lui arrive d'avoir des conversations longues avec certaines personnes, et ce avec plaisir.

Il est assez discret et à l'écoute des gens, ce qui fait de lui quelqu'un de très serviable et attentionné. Enfin, encore faut-il qu'il fasse attention aux gens ! Non pas qu'il ne voye personne à part lui, mais il est souvent dans son monde et même s'il lui arrive d'écouter des brides de conversations à côté de lui, il ne verra pas forcément ce qui se passe autour de lui. Cependant, quand il veut faire plaisir à quelqu'un, il est capable de se mettre en quatre, en six, en huit pour y parvenir, et ce souvent dans le plus grand secret. Il n'aime pas vraiment qu'on sache que c'est lui, il préfère voir les gens sourire de loin et les voir partir heureux plutôt qu'ils se sentent redevables.

Oui, Adam aime voir les gens autour de lui sourire. Mais attention, ce n'est pas non plus la bonne poire de service. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds et rend service à qui ça l'arrange, tout comme il fera plaisir selon son bon plaisir à lui à la personne de son choix. Il n'est pas égoïste mais ne supporte pas qu'on lui marche sur les pieds ou qu'on abuse de sa gentillesse.

Pour compléter le tableau, il faut savoir qu'il n'est pas doué pour tout ce qui concerne le social...enfin, juste pour lui. Pour les autres, il trouve souvent des solutions, mais pour lui, rien, nada, niet. Il ne demande d'ailleurs de conseil à personne (il ferait pourtant bien de s'y mettre !) car il fonctionne sur certaines principes qui sont celui de se rabaisser en ce qui concerne ses rapports avec les autres et des laisser leur chance aux autres par rapport aux opportunités qu'il aurait. En bref, vous l'aurez compris, il n'est pas doué et cherche un peu à le rester. Il ne se pose pas vraiment de questions, en fait. Il a certains automatismes qui font qu'il a souvent un peu de retard, mais il part du principe de ne jamais rien regretter.

Il n'a donc pas vraiment confiance en lui. Il n'y a que deux milieus dans lesquels il se sente à l'aise : le kendo et la photographie. Le premier c'est parce qu'il y a toujours été, le deuxième c'est parce qu'il est motivé. Pour l'art de saisir des images, il est doté d'une créativité à toute épreuve. Il a surtout un don pour savoir exactement ce qu'il veut et même si la photo n'est pas belle, s'il a réussi à avoir ce qu'il espérait, il en tire satisfaction. Il aime le naturel et la simplicité, ce qui reflète en fait ce qu'il aime chez les gens en général.

En cours, en revanche, il n'est pas le premier de la classe. Non, c'est un élève moyen qui parvient à se débrouiller avec quelques difficultés pas très apparantes. L'école ça lui est un peu égal, même s'il a une attitude exemplaire en cours. Pour lui, la véritable intelligence n'est pas un bulletin scolaire parfait mais autre chose, de moins superficiel et de plus personnel.

Il se découvre aussi un côté protecteur avec sa demie-soeur, et parfois quelques amis, et dans les cas où on touche à ces gens-là, il devient assez froid et radicalement cinglant. En fait, dans ces cas-là, il a une répartie d'enfer et devient intraitable. Pourtant pas violent de nature, il peut en venir aux mains s'il estime que c'est nécessaire, sinon il ne s'abaissera pas à frapper quelqu'un pour rendre des comptes, il préfère les mots, ça fait souvent plus mal.

Il ne supporte pas non plus l'intolérence et la différence pauvres/riches. Il se moque totalement de la situation sociale des gens et les fréquentent pour ce qu'ils sont vraiment. D'ailleurs, il a souvent pris en photo des gens qui venaient de milieu simple, parce qu'il préfère souvent leur caractère et donc les privilégie en quelque sorte en les immortalisant de derrière son objectif. Il n'aime pas qu'on fasse une différence entre les classes sociales, et ce depuis tout petit.

Description physique : C'est un garçon plutôt grand (environ 1m90) et bien bâti. Ayant fait du kendo depuis sa plus tendre enfance, il est bien musclé et taillé en V, ce qui fait que la veste cintrée de son uniforme lui va plutôt bien. On devine d'ailleurs sous ses chemises sa fine musculature, mais même étant bien formé il n'est pas très épais. Bref, vous l'aurez compris, il est plutôt bien fait (faut bien compenser son handicap social).

Sa peau assez claire prend vite le soleil et réhausse ainsi la teinte blanc argenté de ses cheveux. Non, ce n'est pas vraiment naturel. Pour être honnête, il les teint (ainsi que les sourcil pour pas faire bête), car à la base ils sont blonds platines, ce qui ne lui allait pas vraiment. Il a le visage fin et la mâchoire carrée, le nez droit et les lèvres fines. Ses yeux en amandes sont d'un bleu vif et assez expressifs. Il a le sourire facile et une faussette se creuse aux coins de ses lèvres à chaque fois qu'il sourit.

Son atout reste quand même ses mains, grandes et fines, surtout délicates et précises dans leurs gestes. Il porte d'ailleurs l'alliance de son grand-père à l'annulaire droit et un gros anneaux d'argent gravé au pouce gauche.

Son look reste un peu particulier. Enfin, surtout ses cheveux. De fines mèches retombent devant ses yeux, plus ou moins longues, et encadrent son visage. Derrière, des mèches éffilées partent un peu dant tous les sens, elles aussi de longueur différentes. Seules deux tresses fines retenues par deux ficelles rouges dépassent du lot. Il laisse d'ailleurs les mèches assez longues en dessous des élastiques, il trouve ça plus esthétique (ne pas chercher à comprendre, je fais que décrire). Il a l'oreille gauche percée quatre fois. À son lobe pend une sphère bleue entourée d'un fil d'argent qui tourne autour et la tient prisonnière. En remontant un peu vers l'arcade, deux anneaux ornés de perles rouges et noires se suivent et enfin un genre de bague d'oreille (pourtant bien fixée) en métal noir striée de rouge pour terminer.

Heureusement que son style vestimentaire tempère le tout, car il s'habille simplement. Souvent un pantalon (pas trop moulant, il n'aime pas ça), gris ou noir, un pull simple dans des couleurs discrètes, ou un t-shirt du même genre. Parfois des chemises. La seule chose qu'il met tout le temps est une veste noire style militaire, simple, à col mao.

En résumé, un garçon assez extravagant dans son style, très influencé par l'art.

Lieu d'habitation : Le Manoir Valliant que sa mère a hérité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Williams
Club de kendo - Président
avatar

Masculin
Nombre de messages : 61
Emploi/ Club : Kendo/Photographie
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Adam Williams   Mer 30 Juil - 19:24

Histoire : Il faisait beau cet après-midi-là. Il n'avait rien à faire. Il faisait peut-être un peu trop chaud pour sortir, ou peut-être n'avait-il pas envie, il ne savait pas trop. Mais la lumière qui entrait dans le salon par les grandes fenêtres donnait des couleurs irrésistibls au décor, et son appareil photo l'appelait depuis qu'il s'était levé. Seulement il ne savait pas qui photographier. Sa mère était partie avec son beau-père quelques jours, afin d'avoir des vacances à eux. Il ne restait que Catleen, nonchalamment assise sur le canapé blanc, lisant un livre. Elle avait mis le temps mais finalement, elle acceptait qu'il la prenne en photo, pour ne pas dire qu'elle y était habituée. Par le passé ça ne se passait toujours comme ça. Il sourit en y repensant.

C'était bien quatre ans en arrière. Non, pas plus. Adam venait de se découvrir une passion acharnée pour la capture d'images et avait besoin de sujets pour ses débuts. Bien sûr, sa mère et Julian se laissaient prendre en photo sans rien dire, et au contraire jouaient le jeu avec plaisir ; mais la petite Catleen ne voyait pas la chose du même oeil. Elle n'avait qu'un an de moins que le jeune homme mais en pleine période d'adolescence et une réticence monstrueuse à l'immortalisation de sa personne. Elle réchignait sans cesse et partait se cacher pour qu'il ne parvienne pas à faire une photo correcte. Il avait usé de patience, avec elle !
Puis, un jour, alors qu'il faisait encore une tentative vaine, elle s'indigna :
"Mais pourquoi tu veux toujours me prendre en photo ?"
Il baissa l'appareil photo et la regarda, surprise :
"Bah...parce que tu es jolie."
"Et c'est juste pour ça !?"
"Mais non, tu es ma soeur, ça me fait plaisir de te prendre en photo, comme ça je pourrais avoir des souvenirs de toi, plus tard. Des souvenirs précis, et je pourrais me rappeler les moments qu'on a passé ensemble sans en oublier un seul."
Elle sortit de sa cachette, les larmes aux yeux. Il savait toujours trouver les mots qu'il fallait avec elle, et ce depuis toujours.


Depuis ce jour, que son frère étende son art jusqu'à elle ne la dérange pas plus que ça. Au contraire, elle est même contente de voir le résultat de son travail.
Pour répondre à la question que beaucoup doivent se poser, non ils ne sont pas frère et soeur, ni même demis frère et soeur. Pas de sang, du moins. Ils se connaissent cependant depuis leur plus tendre enfance. La première fois qu'ils se sont rencontrés, Adam avait trois ans et Catleen deux. En fait, le père de la petite était le professeur de kendo du garçon, à la base. Oui, le responsable de la terreur du plancher qu'est devenu Adam est Julian Andrew, qui a eu la merveilleuse idée de mettre un shinai dans les mains du petit garçon quand il avait trois ans. Mais l'histoire entre la mère du photographe et lui ne date pas de cette période.

En réalité, ils se connaissaient depuis le lycée et le jeune anglophone a toujours eu un petit faible pour la jolie blonde Claire Valliant. Celle-ci n'était pas insensible aux charmes du kendoka mais malheureusement leur différence sociale jouait pas mal en la défaveur de cette relation. De plus, Andrew a toujours été un garçon timide et pour enfin finir, il quitta le pays pour partir vers le Japon quelques années après leur bac, pour des raisons professionnelles. Quand il revint au pays, il était veuf et avait une petite fille à peine née à charge. Sa femme, Noriko Andrew était morte en couche. Brisé, le jeune homme était revenu vers le pays où il avait passé la plus grande partie de son enfance. Il y retrouva Claire, elle aussi mère célibataire. Son fils n'avait qu'un an de plus que Catleen. Julian apprit alors la situation de Mademoiselle Valliant qui avait bien changé depuis leurs dix-huit ans. Elle s'était mariée à un homme qui était partie avec la première jeune fille qui passait et la laissa, prenant peu à peu dans son compte en banque. Elle avait réussi à divorcer et voilà que l'histoire et les cours de kendo commencèrent. La suite, on vous laisse aisément la deviner. Claire Valliant est devenue Claire Andrew, et les deux enfants furent frère et soeur par alliance.

Il tourna autour du canapé et prit un clichet du profil de la jeune fille. Elle était tellement mignone quand elle lisait, complètement perdue dans ses pensées. C'était son naturel qu'il adorait chez elle. Il laimait beaucoup et s'était même découvert un côté protecteur au fil du temps. Si elle avait besoin de lui pour quoi que ce soit, il était là et ce n'importe quand ; et c'était réciproque. En fait, comme leur amitié existe presque depuis toujours, elle s'est peu à peu transformée en véritable amour fraternel. Ils sont très proches l'un de l'autre, surtout depuis l'adolescence où on a souvent besoin de se confier, et même si leurs parents ne sont pas forcément leurs vrais sur le papier, pour eux ils le sont pour de bon.

Sa pelliule était finie. Il allait profiter de l'heure pour allez la développer. Il se redressa et s'approcha de sa soeur. Il sourit, l'embrassa sur le front et se dirgea vers son labo photo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adam Williams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Matthew "Matt" Williams
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valliant Academy :: Administration :: Présentations :: Elèves-
Sauter vers: