AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre fracassante...

Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden O'Connor
Club de kyudo
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Rencontre fracassante...   Jeu 14 Aoû - 22:46

Aiden O’Connor. Un garçon de 1m90, ne buvant pas, ne fumant pas, en première au lycée. Quoi de plus normal ? Et bien un garçon qui aurait tout cela, mais qui ne sera taps handicapé par sa lenteur. Et oui Aiden est un jeune homme lent. Tout le monde le connaît ainsi, mais personne ne connaît la raison de cette lenteur chronique. Maladie ? Nature ? Flemmardise ? Nonchalance ? Personne ne le sait. Et si n ne lui demande pas, on ne le saura jamais. Quoi qu’il en soit, il était tout de même tout à fait respectable, même si il n’avait pas beaucoup d’amis, les gens se lassant vite de son « handicape ». Voici Aiden O’Connor, la garçon qui voit la vie au ralenti..

En cette belle matinée, où les cerisiers en fleurs se balançaient sous la brise matinale, Aident s’était le vé trop tard. Et oui, fichu réveil qui n’avait pas sonné ! Et fichue lenteur qui l’avait tué à la tâche pour se dépêcher un peu ! Un petit déjeuné bâcler, une chemise mal boutonnée, et oui dimanche avec lundi c’est terrible cela ne fait que des misères ! Mais il n’avait rien rectifié et avait tout laissé tel quel, la vaisselle pour la mère la chemise…bien la chemise pour personne !! Ou peut être avait il laissé place à un peu plus de moquerie ; Enfin quoi qu’il en soit, une fois habillé, ou presque, il devait se rendre à l’Académie…à pieds. Et là vous imaginez, ô misère !! Mais Aiden se dépêcha comme il put, courant presque (dites vous que pour lui courir c’est marcher à tèèèèèèès grand pas, mais en aucun cas courir comme l commun des mortels^^)

Le jeune homme fit son apparition à l’entrée de l’établissement presqu’un quart d’heure avant la fin de son premier cours de la matinée. Bien, il n’avait pas géré sur ce coup là, mais il aurait une explication qui tiendrait la rote, il ne s’en faisait absolument pas pour ca. Il s’arrêta alors jugeant qu’il était trop tard pour apparaître, et de toute manière le temps qu’il atteigne la salle tout le monde serait déjà sorti. Il prit alors son emploi du temps et vérifia la salle, puis se remit en chemin, mais toujours à vitesse maximum (1km/ heure). Il y avait deux escaliers à monter et il fallait l’avouer le premier l’avait épuisé. Une course plus des escaliers, Aiden n’en pouvait plus ? Ce qui dénotait largement c’était de voir ce physique sportif essoufflé. Vraiment étrange. Il s’était tout de même arrêter au milieu de l’escalier, reposé contre le mur les jambes tendues, reprenant ainsi son souffle comme il le pouvait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalia Dolano

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Rencontre fracassante...   Dim 14 Sep - 0:27

Dalia n'était pas spécialement en retard. En fait, elle était plutôt en avance, mais elle avait marché plus vite que prévu sur le chemin du lycée. Il y avait des matins où la motivation vient plus que d'autres. Elle s'était habillée peut-être un peu à la va-vite, comme toujours, histoire de dormir un peu plus. Sa mère avait une fois de plus râler de voir sa tenue, mais dans un sens, cela la rassurait, aucun garçon ne tournerait de trop près autour de sa fille.

Ce fut donc vêtue d'un jean large et d'un t-shirt noir non moins petit qui cachaient à eux deux le peu de forme que la menue jeune fille avait qu'elle se présenta à l'entrée du lycée. Un foulard cadrillé noir et blanc à franges barrait à moitié le bas de son visage par un ample creu, alors qu'il était simplement enroulé autour de son cou. Comme à chaque fois qu'elle allait en cours, ses cheveux étaient simplement attachés en queue de cheval, sa mèche de côté lui barrant le front en une frange désordonnée et et irrègulière, qui lui donnait l'allure des jeunes "à la mode" avec un dégradé irrégulier leur cachant les yeux. Il ne manquait plus que ses lunettes rectangulaires sans monture pour en rajouter au côté garçon manqué de Dalia et on avait la panoplie complète. Son jean traînait un peu par terre, sur des baskets simples, noires à bordure blanche légèrement noircie depuis le temps qu'elle les portait.

Son sac passé en bandoulière, elle semblait être le parfait petit lycéen réservé et passe-partout que l'on ne remarque pas dans la foule. Seulement, elle ne se remarquait pas pour être la jolie jeune fille timide qu'elle pouvait être. Ce n'était d'ailleurs pas plus mal. Elle avouait ne pas apprécier certains garçons de sa classe qui trouvaient sa manière de s'habiller "sexy" avec un petit côté attirant car elle cachait ce qu'il y avait d'intéressant pour eux. Enfin, elle s'en moquait bien, si on pouvait éviter de regarder dans son décolleté, elle était contente !

Le problème était qu'il y avait un gars qui la harcelait presque. Alors qu'elle faisait tout pour ne pas être dérangée par ce genre de gêneurs, il revenait à chaque fois à la charge, et manque de chance, il était juste derrière elle en cours. Plusieurs fois, il avait tenté de baisser un peu la taille du pantalon avec sa règle, ou d'attirer sa chaise plus près de sa table en en tirant le pied avec le sien. C'était aussi l'une des rares personnes qui l'avait entendue jouer du piano dans le lycée. En fait, ils se connaissaient depuis la primaire et la soeur de ce fameux garçon avait participé à presque les mêmes concours de piano que Dalia. Il l'avait donc entendue sans qu'elle le veuille vraiment mais elle n'allait pas refuser de jouer sous prétexte qu'il était là. Enfin, bref, elle s'apprêtait à passer une nouvelle journée sous le courroux de ce bourreau.

Elle arriva pour voir sur le panneau d'affichage que le professeur qu'elle était sensée avoir en première heure était en fait absente jusqu'à la fin de la semaine. À savoir qu'elle l'avait deux heures d'affilées, la jeune fille était très heureuse de savoir qu'elle aurait pu se lever deux heures plus tard et qu'elle aurait tout ce temps à tuer avant d'aller en cours. Elle soupira. Elle monterait au moins jusqu'à la bibliothèque, histoire de travailler un peu ou du moins de s'occuper utilement l'esprit.

D'un pas traînant et sans regarder où elle allait, elle monta les escaliers, les mains dans les poches. Plus pour s'étirer qu'autre chose, elle fixait un point invisible en hauteur. Ceci étant, elle ne fit certainement pas attention au jeune homme assis par terre et sur les jambes duquel elle trébucha et s'étala de tout son long dans les escaliers. Ayant projeté les mains en avant, elle se fit mal au poignet et au coude, ainsi qu'aux genoux, mais rien de bien grave, juste un petit choc. Elle était tellement honteuse d'avoir marché sur ce type qu'elle n'osa ni relever les yeux, ni parler, restant à genoux appuyée sur ses bras tendus dans les escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden O'Connor
Club de kyudo
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre fracassante...   Lun 15 Sep - 22:45

Aiden n’en pouvait plus ! Les cheveux dans tous els sens, ils ‘était littéralement avachi sur l’un des marches de l’escalier. Essoufflé, et la tête lui tournant il la prit entre ses mains. Il essayait de respirer lentement de récupérer de l’air, mais ils ‘énervait contre lui-même. Aiden en avait plus qu’assez de cette condition ! D’habitude il s’en accoutumait sans aucun problème, mais là, aujourd’hui, il y avait un raz le bol général qui ne cherchait qu’à s’exprimer ! Pourtant le jeune homme savait qu’il ne pouvait pas s’accorder se loisir sous risque de mettre à mal son cœur ! Que de problèmes, ennuyeux et handicapant !

Mais à l’instant où il voulut enfin laisser cette frustration et cette colère s’exprimait un enchaînement d’évènement l’interrompit pur de bon. Cela le coupa net dans sa lancée. Mais que faire d’autre lorsqu’une personne se prend ses pieds dans vos jambes et s’affale au sol ? Catastrophé par c qu’il venait de voir, il se releva de suite et prit le jeune homme qui était resté au sol sans bouger par le bras et doucement il l’aida à se relever.

Il l’observa, mais quelque chose n’allait pas. Ce visage fin et doux contrastait largement avec la panoplie qui lui servait de déguisement. Aiden s’arrêta alors deux secondes sur sa silhouette ! Il ne savait pas vraiment quoi employer comme déguisement ! Le jeune homme était bien appuyé su ses deux pieds, et tenant toujours la personne par le bras il prit la parole, mais d’une terrible lenteur lui permettant de décrocher chaque syllabe !


« Ca va mon gars ?? Pas trop de mal ? »


Aiden se tenait là, droit comme un « i » sans savoir vraiment quoi faire ; Il finit tout de même par lâcher la personne au bout d’une ou deux minutes mais il commençait à se poser des questions. Car il la trouvait très jolie, mais si c’était un gars cela voulait il dire qu’il était…non impossible pas ce grand gaillard !! C’était étrange comme sensation, mais Aiden restait là, attendant une réponse au plus vite, non deux même car il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour al personne. Lui avait il fait mal ou non et était ce vraiment un gars ??

Néanmoins, cette frimousse, ces bras fins tout comme ces mains longues et douces. Cette lueur dans le regard, rien, non rien ne laissait entendre qu’ils ‘agissait d’un garçon, à moins de ne voir l’habillement….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalia Dolano

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Rencontre fracassante...   Sam 27 Sep - 17:26

Bon, récapitulons la situation : Dalia était en avance, elle aurait pu venir plus tard ; elle s'était royalement étalée dans les escaliers en ne faisant pas attention au jeune homme qui s'y trouvait déjà, et pour finir, lui-même la prenait pour un garçon. Bon, le côté négatif de la situation était quand même qu'elle s'était pris les pieds dans les jambes d'un inconnu et qu'elle avait fait tomber ses lunettes. L'avantage dans cette situation, c'était qu'il la prenait pour un garçon, donc pas grand risque de drague (du moins, moins que si elle avait été habillée comme la gente féminine de sa classe) et puis, elle n'était pas en jupe, donc pas moyen de se retrouver dans une situation gênante de matage ou autre.

Maintenant restait une question : que faisait ce type assis dans les escaliers à cette heure ? Il avait bu ? Arrivé si tôt complètement cuit au lycée, ce n'était pas commun voire invraisemblable. Il avait les cheveux dans tous les sens, avait-il courru ? Sans doute, mais au point d'être essoufflé de la sorte et de devoir s'asseoir sur les premières marches qu'on voit...Un asthmatique, peut-être ? Oui, c'était l'explication la plus logique qui venait aux yeux de la pianiste.

Sans qu'elle s'en rende compte, il l'avait relevée, en la tenant par un bras. Elle rougit légèrement, terriblement gênée par ce geste inattendu. Elle l'aida, puisque de toute façon, elle était en état de se remettre sur pied toute seule. Ses cheveux lui tombait devant les yeux, c'était avantageux, il verrait moins que c'était une fille et penserait que c'était un jeune homme très androgyne. Cette pensée lui plaisait, elle ne se ferait pas embêter et puis, ce garçon avait l'air gentil, il ne devait pas être trop pot de colle. Mais bon, s'il pensait qu'elle était un gars, c'était plus pratique pour Dalia.

Alors qu'il lui demandait si elle allait bien, il prononça tout avec une telle lenteur qu'elle devina qui il était. Car oui, les réputations circulent vite dans un lycée et il s'avéra que ce garçon en avait déjà une. Ceux qui en avaient entendu parler savaient qu'il était lent, très lent, mais personne ne savait pourquoi, et visiblement ce ne serait pas demain la veille qu'on le saurait au sein de l'établissement.

Elle se décida alors à répondre, d'une voix timide et légèrement plus grave que d'habitude, puisqu'elle devait se faire passer pour un garçon :


"Ouais, ça va, t'en fais pas...J't'ai pas fait mal, au moins ?"

Etrangement, elle était plus à l'aise avec les gens quand elle savait qu'on la prenait pour un jeune homme...Cherchez la logique ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden O'Connor
Club de kyudo
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Rencontre fracassante...   Sam 27 Sep - 19:52

Cheveux au vent, Aiden se demandait comment il pouvait si vite atterrir sur une marche en étant si lent ! Malheureusement une marche est un lieu intermédiaire usité par bon nombre de gens et surtout bon nombre d’élèves lorsque cette marche se trouve être celle d’un escalier situé dans une académie. Quoi qu’il en soit sa lenteur avait provoqué un accident entre sa jambe et les pieds d’un autre jeune homme. Enfin jeune homme…celui-ci était énormément efféminé, néanmoins, Aiden au premier regard avait été attiré par quelque chose chez lui. Etrange attirance ! Qui d’ailleurs sans le paniquer provoquait énormément de questions internes au garçon.

Le garçon qu’Aiden avait aidé à se relever était vraiment frêle. Et drôlement efféminé ca le jeune homme l’avait bien remarqué et d’ailleurs, comment se faisait il qu’il se sentait autant attiré par n garçon alors qu’il était sur de n’aimer que les jeunes filles ! Enfin après tout c’était peut être uniquement sous le coup de l’émotion, la peur d’avoir fait mal à quelqu’un ou ce genre de chose. Pour lors, il remarqua que les lunettes de la jeune personne étaient encore au sol, alors doucement, mais aussi vite que son état le lui permettait, il se baissa et les lui ramassa avant de les lui redonner avec un magnifique sourire à la Aiden.

Le garçon était assez marrant dans son apparence. On aurait cru un de ces chiens qui ont tous les poils devant els yeux ! Mais cela ne semblait pas le gêner. Quand à notre joueur de Kyudo, il distinguait pourtant très bien la jolie couleur de ses yeux. Enfin quoi qu’il en soit après lui avoir rendu ses lunettes, Aiden s’assit sur la marche pour refaire son lacet qu’il venait de voir défait. Mauvaise chose pour lui, qui était déjà lent ! Si en plus il se prenait son propre lacet dans les pieds au malheur !! Et puis cela l’aiderait aussi à dissimuler son trouble.

Puis se relevant il répondit à la question qu’il avait posé quelques secondes plus tôt.


« Non, non ne t’inquiète pas je suis solide ! » avec un grand sourire

Il ne rougissait pas, c’était hors des habitudes de notre grand gaillard mais pour une des rares fois il ne savait pas vraiment quoi dire ni quoi faire, quelque peu perdu entre son ressentit et la normalité de la situation qui engendrait une suite logique, ou plutôt deux : soit il laissait le jeune homme filer comme cela soit il proposait de se faire pardonner. Tout le monde comprendra ce qui est le plus dans la nature de notre petit (grand !!!) Aiden bien vite !

« Tu veux que je t’offre un café ou autre chose pour me faire pardonner ? »

Après tout ce n’était parce que c’était un gars qu’il ne devait pas être poli ! Si cela avait une fille il lui aurait proposé le café et de la raccompagner aussi ! C’était un garçon assez galant et gentil et il ne devait pas faire de favoritisme surtout qu’il tait plus qu’en tort dans l’histoire et qu’il aurait pu faire très mal au jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre fracassante...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre fracassante...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une entrée fracassante
» Une entrée fracassante [PV Labocata]
» Une entrée fracassante !
» Sortie de Gringotts ... fracassante [PV Alan]
» Pluie battante, mission fracassante ? [Mission: Kaylee, Shin, Udo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valliant Academy :: Valliant Academy :: Lycée :: Escaliers et couloirs-
Sauter vers: