AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le chat et la souris (PV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Catleen Andrew

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Le chat et la souris (PV)   Dim 10 Aoû - 1:29

Catleen tenait son plateau repas des deux mains et parcourut la salle du regard. Beaucoup de tables étaient complètes, mais il y avait de nombreuses places encore libres. Elle avait bien des copines qui lui proposeraient une place, mais elle savait très bien qu'on préférait la compagnie de filles plus surperficielles. Loin de parler chiffon, Cat préférait rester dans ses songes. Et ces derniers temps, ses pensées étaient tournées vers la même chose. Ou plutôt la même personne.

Elle le vit d'ailleurs, assis seul à une table. Peu de monde l'approchait, en vérité. Elle soupira. Aurait-elle le courage d'y aller ? Elle inspira profondément et se décida.

Ce garçon s'appelait Cristoph Dietrich. Il était en terminale B, comme elle, mais il ne l'avait sans doute jamais remarquée. Si Catleen était une jeune fille de caractère, elle savait aussi être discrète au point que si l'on ne sait pas qu'elle est là, on ne la voit pas ou alors accidentellement. Et puis, ce n'était pas elle qui irait se faire remarquer d'un garçon, pas comme toutes ces pimbèches qui se disaient ses amies et qui étaient allées les unes après les autres tourner autour de Cristoph. Cat n'avait rien dit, même si elle en était assez jalouse. Jamais elle n'aurait osé user des mêmes stratagèmes que ces vipères. Déjà, elle n'avait pas confiance en elle, et contrairement aux autres, Catleen ne voulait pas un garçon de plus à son palmarès.

En réalité, la jeune fille avait une attirance plus profonde pour Cristoph. Elle ne savait pas pourquoi mais elle devinait sous ses airs de brutes une sensibilité qu'il avait sans doute voulu camoufler sous une réputation execrable. Enfin, c'était ce qu'elle, elle voyait, mais bien des gens lui en avaient parlé en mal.

En fait, elle aurait pu l'approcher bien avant ce jour, mais elle n'avait jamais osé. Avec toutes les filles qu'il avait et pouvait avoir, pourquoi s'intéresserait-il à une fille comme elle ? Loin d'être grande, même si elle était bien propotionnée, elle avait les cheveux rebelles et le visage enfantin. Mis à part ses yeux violets, elle n'avait pas d'atout, sauf peut-être ses lèvres, et encore. Enfin, vous l'aurez compris, Cat n'était pas fille à se trouver des plus sexy, et elle avait peur de ne pas plaire au beau garçon qu'était Cristoph. Pas mal de filles qu'elle connaissait avaient déjà passé leur main dans les cheveux décolorés du jeune homme et obtenu quelques sourires.

Catleen n'avait toujours pas arraché un regard au garçon. Elle avait pensé aller à un entraînement de kendo, comme Adam la priait souvent, histoire d'attirer l'attention du terminal qui faisait partie du club et qui enviait d'ailleurs la place du photographe. Elle pensait qu'en faisant un ou deux jigeiko contre lui, il la verrait peut-être mais qui voudrait d'une fille qui passe son temps libre à se battre ?

Elle était enfin en face de lui, ou plutôt juste à côté (bah voui, elle a bougé depuis le temps). Elle respira profondément de nouveau et prit son courage à deux mains :


"Excuse-moi, est-ce que je peux m'asseoir ici ?" demanda-t-elle doucement, un petit sourire timide sur ses lèvres pulpeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristoph Dietrich
Club de kendo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Emploi/ Club : Club de Kendo
Classe : Terminale B
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Dim 10 Aoû - 23:15

La veille au soir, Cristoph Dietrich avait était le pire des jeunes adolescents de l’académie. Il avait participé à une véritable orgie, et de loin la meilleure auxquelles il ne pourrait jamais participer ! Tout y était réuni. De quoi planer, boissons et jolies filles dociles. Que demande le peuple ? En tout cas, cette soirée n’était pas sans conséquences sur le réveil. Il avait sécher une heure de cours, ce qui lui vaudrait surement un rappel à l’ordre, mais en plus de ça il avait des cernes aussi gros que des melons ! M’enfin, une bonne paire de lunettes de soleil et le tour serait jouer ! Du moins pour les quelques heures à passer au soleil !

A peine lever, il se prit une cigarette, l’alluma, et fuma un coup à la fenêtre. Là, il vit une jolie fille en tenue d’école et la siffla. Tout ce qu’il se récupéra : un signe vulgaire. Cependant cela le faisait rire ! Bé voyons ! On ne le changeait pas comme ça ! Un bad boy en puissance, qui ne faisait que ce qu’il voulait, comment faire pour le voir devenir un gentil garçon sage ? Simplement IM-POS-SI-BLE !!!

Quoi qu’il en soit, il était déjà à la bourre alors il se mit un jean t une chemise en quatrième vitesse, ainsi qu’un peu de parfum pour arranger le tout et il quitta son appartement pour rejoindre l’Académie, et le beau savon qui l’y attendait. Ah non ! Ce n’était pas encore l’heure de partir finalement ! Enfin pas sans son MP3 !!Alors il revint sur ses pas et perdit encore plus de temps. Si bien qu’au lieu d’arriver une heure en retard en cours, ce fut une heure et demie presque trois quart qui l’avait séparé de sa chaise de classe. Et pourtant, c’est avec un magnifique sourire, et décontracté qu’il se pointa dans la salle de classe. Et pire que tout, le prof n’eut même pas le temps d’ouvrir la bouche que le carnet était déjà sur le beau. Et pour couronné le tout, Cris s’endormit sur son bureau pour els dernières quinze minutes de cours.

Quand la cloche sonna, il sortit de la classe, sans même se faire prier, et se dirigea vers le réfectoire. C’était l’heure du repas, mais il n’avait pas énormément faim, alors il passa vite et se choisit une place. Il mangea très lentement, et en calcula personne, et encore moins les filles qui le regardaient à tout va, tellement il était encore dans le coaltar. Il se réveilla quelque peu, seulement lorsqu’ une jolie fille avec une frimousse des plus attirantes s’approcha de lui et lui demanda si elle pouvait s’installer là. Mais s’attendait-elle à ce qui allait suivre ?


« Bien sûr mon minou ! Comment tu t’appelles ? »


Et oui il n’avait même pas encore remarqué qu’elle était dans sa classe. Cristoph allait passer pour un beau goujat, mais pouvait on seulement lui en demander plus ? Pour lors, il observait la nouvelle venue, avec des yeux plus qu’intéressés ; Sa prochaine conquête venait elle de faire son apparition devant lui en ce midi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catleen Andrew

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Lun 11 Aoû - 1:24

Elle posa son plateau et s'assit à côté de Cristoph Dietrich. Elle n'était pas vraiment à l'aise, comme si quelque chose n'était pas net. Bien sûr, elle savait que c'était le garçon sur la chaise d'à côté qui n'était pas net, mais elle préférait faire comme si de rien n'était. Non pas qu'elle fut de nature tellement timide, mais elle ne savait pas quoi lui dire tellement elle se sentait bête et insignifiante, pour ne pas dire anti-séductrice devant lui.

Il lui demandait son nom. Comme elle l'avait supposé, il ne savait pas qu'ils étaient dans la même classe. Mais jusque là, pas d'erreur. Peu de gens la remarquaient, alors pourquoi lui, le bad boy, l'aurait fait ? Il avait sans doute mieux à faire que de regarder toutes les filles de sa classe, lui qui en avait à la pelle dans les soirées. Car oui, elle connaissait depuis le collège un garçon qui organisait pas mal de fêtes où Cris allait toujours et elle avait eu droit à un compte rendu des activités du germanique en général. Ce n'était pas joli joli, certes, et Cat savait bien que c'était impossible de sortir avec, elle n'était pas ce genre de filles. Mais elle voulait quand même essayer de lui parler.


"Catleen." répondit-elle simplement, posant ses yeux améthystes dans ceux du jeune homme.

Elle baissa les yeux, inclinant légèrement son visage aux pomettes hautes sur le côté. Comme il était à sa droite, il devait voir sans doute son profil qui n'était pas caché par ses cheveux de ce côté-là. Elle passa sa langue juste à la commisure des lèvres qu'elle pinça, ne sachant que dire, puis tenta d'observer une expression neutre. C'était presque impossible. Elle aurait voulu partir, et sortir du réfectoire. En fait, elle se sentait bête, très bête. Pourquoi est-ce qu'elle était venue le voir ? Elle allait sans doute le regretter par la suite.

Muette comme une carpe, elle essayait de trouver un sujet de conversation, mais elle n'avait pas envie de jouer les filles intéressées qui posent un tas de questions. Elle en posait certes beaucoup, mais elle ne voulait pas jouer les pots de colle sans amis qui tentent de sympathiser en barratinant tout le monde. Déjà, elle n'était pas comme ça, et puis, avec ce gars-là, être familière de suite était la meilleure manière pour qu'il se fasse de fausses idées.

Elle resta donc silencieuse, n'osant pas le regarder ni quoique ce soit d'autre à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristoph Dietrich
Club de kendo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Emploi/ Club : Club de Kendo
Classe : Terminale B
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Lun 11 Aoû - 2:32

Le jeune petite midinette semblait un peu pincée, mais c’en était que plus attirant. Et oui, Cris observait ses cheveux ébouriffés, ses yeux améthystes auxquels même lui ne pouvait résister, ainsi que la douche peau fine de ses mains posant le plateau sur la table. Même ses formes, bien que peu rebondies aux endroits principaux étaient plus que désirables. Enfin, ce qu’il remarqua finalement fut son comportement, tout doux, et surtout assez timide. Comme si elle n’osait réellement l’approcher ; Peut être qu’après tout il impressionnait ? Souvent, cela le faisait ! Une fois une jeune fille avait été subjuguée par le jeune délinquant mais à tel point qu’elle ne sortait plus un son devant lui ! Même si cela paraissait stupide à Cristoph, il en jouait beaucoup et aimait à le croire. Pourtant, il ne s’intéressait jamais vraiment aux femmes qu’il rencontrait. Il se servait plus d’elles comme un objet qu’autre chose.

La jeune Catleen, de son nom, pour lors, ne dérogeait pas vraiment à la règle. Il l’observait, la reluquait même, mais n’en pensait pas moins que comme une proie à mettre dans son lit pour satisfaire un petit manque. Une vision bien peu gratifiante de cette jeune fille qui devait pourtant être bien plus intéressante qu’il ne le pensait et surtout pour une autre manière.

Il lui sourit lorsqu’elle planta son regard dans le sien. Il était magnifiquement expressif. Ce qui donna une idée à Cris, une future idée à exploiter bien sûr. D’ailleurs ce serait quelques second plus tard qu’il pourrait la mettre en œuvre ;

En effet, à peine eut elle prononcé son nom, qu’elle mit son nez dans son plateau ne faisant plus rien que ce soit regarder ailleurs ou bien parler. Cris s demandait vraiment quel genre de fille elle était ! Si elle était de celles qui le détestent ou de celles qui cherchent à l’approcher, en fait il y avait vraiment de quoi se le demander là ! Il ne cherchait même pas à savoir si elle avait quelque chose à faire de lui ! Après tout elle aurait pu être neutre, mais non assez restreint sur le sujet il n’avait prévu que deux catégories.


« Alors Cat, mon minou dis moi, tu es dans quelle classe ? » lui demanda t’il en posant sa main sur la sienne tout en observant son profil inexpressif.

Il venait sans doute de se mettre dans une pagaille sans nom, mais tout cela ne tenait qu’à lui ! Il n’avait qu’à être observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catleen Andrew

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Lun 11 Aoû - 22:43

Il l'observait. Il l'observait presque sous toutes les coutures, elle le sentait. Que devait-il penser d'elle et de ses airs de petite sauvageonne ? Non, même si Adam lui répétait sans cesse qu'elle était mignone, voire très jolie, elle n'y croyait pas vraiment. Certes, elle s'était confiée à son frère et lui avait parlé de son attirance pour Cris. Il n'avait pas vraiment désapprouvé, mais il ne comprenait pas qu'elle veuille connaître un garçon qui ne faisait même pas attention à elle. "S'il ne t'as pas remarquée, c'est qu'il ne te mérite pas." avait-il dit. Peut-être qu'il avait raison, mais l'opinion qu'elle avait d'elle était trop basse pour qu'elle pensât un instant valloir quelque chose de potable.

On lui répétait souvent que son métissage lui donnait un côté attirant et que beaucoup de garçons n'auraient pas dit non si elle leur avait demandé de sortir avec elle. Bien entendu, c'étaient souvent des kendoka du dojô de son père. Ces garçons étaient certes gentils, mais appréciaient beaucoup Catleen parce qu'elle avait un bon niveau et qau'elle riait avec tout le monde. Pour eux, elle semblait une fille idéale, elle partageait la même passion et elle était gentille. Le fait qu'elle aime le kendo prouvait qu'elle était simple mais qu'elle avait du caractère, qu'elle ne se laissait pas démonter et qu'elle était équilibrée. Mais le problème de pratiquer un sport de combat fait qu'on paraît d'un coup moins fragile et on a plus envie de la protéger puisqu'elle sait très bien le faire toute seule. Autant dire qu'elle a moins d'intérêt aux yeux d'un homme normal. En bref, elle était un peu un cas désespéré, de plus, elle ne voyait pas quand un garçon s'intéressait à elle.

Voilà en quelque sorte le "drame" de Catleen. Enfin, elle n'était pas la plus à plaindre, elle l'avouait.

La main du jeune homme la sortit de ses pensées. Elle sursauta légèrement à ce contact et se tourna vers lui. Il l'avait touchée et dans un sens, ça la surprenait, mais dans un autre, c'était surtout parce qu'il était un séducteur né, et que tout le monde le lui disait, il ne pouvait pas s'empêcher de toucher une femme, quelle qu'elle soit. Elle devait avouer que ce n'était pas très flâtteur, il faisait pareil avec toutes les autres, qu'il traitait comme des objets...En bref, elle n'avait pas un rang bien plus élevé à ses yeux, mais tant pis, elle saurait marquer la distance.

Dans quelle classe elle était ? Voilà la question fatidique. Que devait-elle répondre ? La vérité, sans aucun doute. Tant pis s'il allait passer pour un imbécile.


"Je suis en terminale B, comme toi." dit-elle d'une voix hésitante.

Bon, c'était fait, ils allaient tous les deux passer pour des imbéciles. L'un pour ne l'avoir jamais remarquée, l'autre pour n'être jamais venue le voir. Elle lui sourit timidement, ses yeux lançant des appels de détresse face à la situation qui lui semblait gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristoph Dietrich
Club de kendo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Emploi/ Club : Club de Kendo
Classe : Terminale B
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Lun 11 Aoû - 23:57

*En Terminale B, comme moi ! Quel con je fais ! Bon on va feindre la perte de mémoire, ou…ou… et puis merde !*

Cristoph n’était pas du genre à se prendre la tête pour si peu ! Soit il avouer largement les choses, soit il trouvait une explication rapidement, pourvu qu’elle tienne la route. Vraiment peu soucieux du moral des autres, il s’en fichait totalement, ne cherchant même pas à tourner autour du pot. Seules quelques affaires importantes méritaient son silence ou un bon détour. Or dans la situation actuelle, Cat n’était pas ce que l’on pouvait appeler « une affaire importante ».


« Je ne t’avais jamais remarqué pourtant ! Et un si joli minois ! Je dois dire que je le regrette purement et simplement ! Tu ne m’en veux pas trop j’espère ? »

Il arborait un grand sourire charmeur, comme à chaque fois qu’il voulait séduire une jeune femme. Il devait le reconnaître la veille l’avait quelque peu échauffé pour une semaine de folies. Il fallait donc qu’il re remplisse son tableau de chasse, car là ca n’allait plus du tout ! Les deux dernières étaient de vrais ploucs ! Alors qu’elle, Catleen, rattrapait largement les deux autres donzelles. En plus cette fragilité apparente avait quelque chose de sexy !

« Ecoute Catleen, tu es très jolie ! »
lui dit il laissant un de ses doigts parcourir son bras. « Ca te dirait de m’accompagner à une soirée demain ? »

Il n’était pas gonflé du tout !! Noooon mais vraiment pas du tout !! Si elle ne fuyait pas sous cette demande impromptue et déplacée, c’était qu’elle était soit folle, soit en manque considérable de sucre ce qui l’empêchait de réfléchir et agir vite ! Cris lui continuait de sourire comme di de rien était et que était des plus normal dans le meilleur des mondes ! De toute manière il savait que soit la réponse serait une baffe soit un oui ! Il n’était pas visionnaire, mais avait de l’expérience, beaucoup d’expérience…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catleen Andrew

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   Dim 17 Aoû - 0:33

Catleen se sentait de plus en plus mal à l’aise. Elle savait bien que Cristoph Dietrich était des moins recommandables, et elle commençait à regretter d’être venue lui parler, pour ne pas dire qu’elle pensait en cet instant même quitter la table et peut-être ne plus lui adresser la parole. Mais il avait lui-même évoqué clairement le problème présent de Cat : il ne l’avait pas encore remarquée, or dès lors qu’elle lui avait dit être dans sa classe, c’était fichu. Admettons qu’elle s’en aille là, qu’est-ce qu’il lui disait qu’il n’irait pas lui parler en classe ? Et puis, s’il n’était pas trop bête, il avait vu qu’elle s’intéressait à lui et s’il était aussi primaire que ce qu’on lui avait raconté, il la collerait jusqu’à ce qu’elle l’envoie promener méchamment. Et admettons qu’il en retrouve une autre, qu’est-ce qui lui disait qu’il ne viendrait pas lui causer quand il n’aurait plus rien à se mettre sous la dent.

D’un coup, qu’il ne l’ait pas remarquée, comme elle s’en doutait depuis le début, ne la dérangeait plus et elle regrettait presque de ne pas lui avoir menti ! Mais de toute façon, il s’en serait rendu compte tôt ou tard, alors autant lui dire la vérité. Bon, maintenant elle était cuite, archi cuite, et elle ne savait plus quoi faire.

Quoi ? Une soirée ? Après même pas cinq minutes de conversation ? Ce type était complètement malade ! Ecoutant les conseils qu’on lui avait donnés, elle avait refusé dans sa tête dès les premiers mots prononcés. Et quand bien même on ne lui aurait rien dit, elle était bien élevée et peut-être comme inscrite dans ses gènes, sa timidité et sa pudeur comme sa mère japonaise les avait l’empêchaient de faire ce genre de bêtises. Elle savait qu’il fallait se méfier de Cristoph Dietrich, et quand bien même elle était attirée par lui, elle ne l’était pas au point de se jeter dans la gueule du loup. Il était comme le serpent qui s’enroule avec douceur et compliments autour de sa proie pour mieux y refermer ses mâchoires puissantes et impitoyables. Mais Cat savait mordre et griffer, attaquer là où ça faisait mal et avant que ça n’aille trop loin. Pour le moment, elle pouvait…fuir ! Elle n’était pas encore assez confiante face à ce garçon pour l’envoyer promener comme une vulgaire chaussette.

Alors, regardant l’horloge, elle feignit de se rappeler de quelque chose et se leva précipitamment.


"J’ai oublié, j’ai quelque chose à faire, je vais être en retard !"

Elle poussa chaise et prit son plateau qu’elle déposerait à la sortie, sauf qu’il serait à peine touché.

"Une prochaine fois, peut-être." dit-elle à l’intention du jeune homme.

Elle ne voulait pas passer pour une peureuse, car peur, elle n’avait pas, mais méfiance, oui, et en quantité suffisante pour garder ses distances. Mais elle avait encore espoir de revoir Cris et de lui reparler. En fait, elle ne voulait pas précipiter les choses, et lui montrer qu’elle n’était pas une fille facile, mais qui attendrait le temps qu’il faut pour qu’il le comprenne. Si elle ne perdait pas patience, d’ici là !

Elle déposa son plateau et partit à grandes enjambées vers la salle du club de photographie où elle verrait sans doute Adam. Elle mangerait plus ce soir, chez elle, tant pis ! Pour l’heure, il fallait que le jeune monsieur Dietrich ne la retrouve pas avant la reprise des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le chat et la souris (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le chat et la souris (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis le chat, Jack la souris et toi Jenna ? [Pv: Jenna et Jack]
» Le Chat et la Souris. Et le Poulet.
» ? Quand le chat dort, les souris dansent - Ft. Dorian Mayne
» [Moment fort 17] : Quand le chat dors les souris dansent
» Le chat et la souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Valliant Academy :: Valliant Academy :: Lycée :: Refectoire-
Sauter vers: